ACCUEIL
DÉONTOLOGIE
RESTAURATION
OBJETS RESTAURÉS
PRESSE
CONTACT
 
20 place d'Estouteville
50300 Avranches
06 67 53 37 90
 
MON PARCOURS
2007
>> Concours Régional du prix S.E.M.A. (Société d'Encouragement des Métiers d'Arts - 2ème)
>> Lauréate Départementale du prix
S.E.M.A. Restauration et Conservation


2006

>> Création de mon atelier

2004
>> Diplômée de l'école Condé à Paris en restauration d'objet d'art option céramique
>> Obtention du TOEIC
>> Obtention d'un bachelor in restoration and conservation of work of art (option ceramic)


2001
>> Bac Littéraire, option Arts Plastiques

Langues parlées :

Anglais, Allemand, Italien.
DÉONTOLOGIE

La déontologie des objets d’art comprend au moins quatre aspects :


• Le premier aspect consiste au respect de l’authenticité. La restauration doit, en effet rétablir l’unité de l’œuvre sans faire de faux artistique ni historique.

• Le second implique la lisibilité de l’œuvre. Après restauration, l’intégrité de l’œuvre doit être restituée afin de permettre sa lecture et sa compréhension. Dans un même temps, elle doit rester détectable car elle fait partie de son histoire. La restauration ne doit en aucun cas modifier la teinte, les décors ou l’aspect de l’œuvre.

• Le troisième aspect est la stabilité. L’objet que l’on a restauré contient des éléments utiles à sa consolidation, ou à sa restitution. Tous les produits utilisés résistent aux altérations photo chromatiques, ils ne jaunissent pas. De plus, ils sont compatibles avec les caractéristiques physiques et chimiques de l’objet. Enfin, les restaurations ont une durée de vie dans un milieu favorable d’environ 15 à 20 ans.

• Le quatrième point important et à ne pas oublier est la réversibilité, c'est pour cette raison, que les objets ne subissent pas de nouvelle cuisson.
 
© 2013 Valérie Morin Sogoba - Mentions légales - Création en 2 clics.com